PRIME TRANSPORT, société de déménagement et transport à Lyon

Category Archives: Transport

Les informations clés du secteur du transport de marchandises

Outre son importance en termes d’activité et d’emploi, le secteur du transport routier de marchandises (TRM) constitue un maillon essentiel de la chaîne logistique et de l’aménagement des territoires. Le mode routier, qui se caractérise par une grande flexibilité et dispose d’un réseau dense permettant une complète irrigation du territoire, concentre l’essentiel des flux terrestres de marchandises.

Secteur stratégique de l’économie nationale, le transport routier de marchandises est d’une extrême sensibilité aux évolutions de la conjoncture économique dont il reflète les aléas. Si l’année 2016 laisse entrevoir une sensible amélioration de la situation du secteur, celui-ci a été ces dernières années particulièrement affecté par la crise. Ainsi, entre 2007 et 2015, le recul du trafic pour compte d’autrui est de 34 %.

Le secteur montre une forte dispersion des entreprises. Il compte seulement quelques grands groupes alors que les sociétés de petite taille sont prépondérantes: 84% comptent moins de 10 salariés et seuls 0,2% ont plus de 250 salariés.

Si le secteur du TRM est réglementé, l’harmonisation européenne est loin d’être effective dans un certain nombre de domaines, notamment concernant les coûts salariaux et les charges sociales. Cette situation soumet le pavillon français à une concurrence européenne déséquilibrée.

Les chiffres clés du secteur

  • 34 800 entreprises en 2014 hors messagerie (INSEE-ALISSE)
  • 351 400 salariés au 31 décembre 2015 hors messagerie (SOeS – Pôle emploi)
  • 42,6Mds € de chiffre d’affaires en 2014 hors messagerie (INSEE-ALISSE)
  • Taux de résultat net sur CA : 1,6 % en 2014 hors messagerie (INSEE-ALISSE)
  • Le transport routier de marchandises représente 87,1 % du trafic intérieur terrestre (hors oléoducs). (SOeS 2015)
  • 78 % des tonnages sont transportés dans un rayon de moins de 150 km et 68 % des opérations se réalisent dans le même périmètre (compte d’autrui et compte propre). (SOeS 2015)
  • Le secteur est caractérisé par une forte dispersion et la prépondérance des entreprises de petite taille : 84 % ont moins de 10 salariés et 0,2 % ont plus de 250 salariés. Plus de la moitié de l’emploi se concentre dans les entreprises de 20 à 249 salariés, l’autre moitié se ventilant de façon homogène dans les autres strates

Le transport des marchandises en 2019

En 2019, le transport terrestre de marchandises est en hausse de 2,8 %.
Le transport routier progresse de 2,8 % et le transport ferroviaire de 1,7 %. Le transport fluvial augmente fortement en 2019, de 9,8 %. Les quantités traitées dans les ports français, 360,0 millions de tonnes (346,7 en métropole), sont en baisse en 2019 (- 2,2 %). Depuis 2014, elles augmentent de 0,8 % en moyenne annuelle. Le fret aérien demeure quant à lui très faible en tonnage : 2,4 millions de tonnes de marchandises (fret et poste) sont traitées dans les aéroports français en 2019. Il concerne essentiellement le transport international de marchandises (90 % de l’ensemble).

Ces résultats sont extraits du Bilan annuel des transports en 2019.

Le temps de travail des conducteurs routiers de transport de marchandises

Le cadre juridique

La durée du travail des conducteurs routiers du transport routier de marchandises est régie par :

  • des dispositions communautaires figurant au règlement (CE) n° 561/2006 du 15 mars 2006 sur les temps de conduite, de pause et de repos dans le domaine des transports par route applicable aux conducteurs de véhicules de plus de 3,5 T ;
  • des dispositions générales du code du travail s’appliquant dès lors qu’il n’existe pas de de réglementation spécifique pour les salariés du secteur des transports.
  • des dispositions spécifiques au transport routier correspondant à plusieurs articles de la partie législative du code des transports portant application de la directive 2002/15/CE du 11 mars 2002 relative à l’aménagement du temps de travail des personnes exécutant des activités mobiles de transport routier) et des articles de la partie réglementaire du code des transports qui codifient, à compter du 1er janvier 2017, le décret n° 83-40 du 26 janvier 1983, relatif à la durée du travail dans les entreprises de transport routier de marchandises ;
  • des dispositions de la convention collective nationale des transports routiers et des activités auxiliaires du transport.

Les durées de temps de conduite et de repos

Pour les conducteurs de véhicules de plus de 3,5T, le règlement (CE) n° 561/2006 du 15 mars 2006 prévoit :

  • l’obligation, après un temps de conduite de 4h30, de prendre une pause de 45 mn pouvant être fractionnée en une pause d’au moins 15 min suivie d’une pause d’au moins 30 mn ;
  • une durée de conduite journalière limitée à 9 heures pouvant être portée à 10 heures deux fois par semaine ;
  • une durée de conduite hebdomadaire limitée à 56heures et 90 heures sur deux semaines consécutives.
Demande de devis
close slider


    Demandez votre devis de déménagement ou transport en ligne.